Booty Calls, devenez un serial baiseur pour récolter le plus de mouille possible!

Logo booty calls

Il faut dire que le catalogue d’Eroges était depuis un moment un peu trop calme pour rester comme ça indéfiniment. Aujourd’hui la plateforme nous fais donc la surprise de sortir un nouveau jeu Free to Play, donc gratuit, pour notre plus grand plaisir. Je parle bien sûr de Booty Calls!

Draguer pour aider une jolie sirène.

Faut dire que dès le départ, avant même votre arrivée sur le jeu, l’écran de chargement en dit long puisque vous avez droit à une charmante demoiselle dans une position des plus indécente, affalée sur le sable, la vue directement sur sa croupe et son intimité rosée, le tout dans une fine nuisette rose assez sexy.

Ecran de Booty Calls Chargement

Cette dernière se présente quelques secondes après en vous abordant. Elle dit être une sirène du nom d’Andriella, qui a passé un pacte avec une sorcière. Cette sirène qui veut rester humaine ne peut visiblement être vue que par le premier homme qu’elle voit en arrivant sur la terre ferme: vous. Elle semble contrariée puisqu’elle s’attendait à un beau gosse mieux battit que vous et va devoir s’accommoder de votre présence puisque vous devez l’aider. La sorcière réclame de la mouille. Non non vous ne rêvez pas, la sorcière réclame de la mouille à foison et vous, vous devez aider Andriella à en rapporter le maximum. Pour cela elle va vous conseillez en matière de fille pour aller en draguer le plus possible et ainsi pouvoir l’aider à réaliser sa mission.
C’est ainsi que commence votre toute nouvelle aventure. Vous rencontrez peu à peu de nouvelles filles plus ou moins ouvertes car elles ont visiblement toutes un caractère différent. Il est donc important de prendre en compte le caractère, les envies et les passions de chacune pour ne pas les froissées et obtenir enfin un rencard avec chacune d’entre elles. De la fille timide à la fille facile il y en aura pour tous les goûts et vous aurez même droit à draguer une merveilleuse geekette ouverte sur tous les points.

Parlons game play:

Quant au game play de ce free to play il reste assez simple puisqu’il consiste à voir plusieurs filles, leur parler pour découvrir leur caractère, leur centre d’Intérêt et leur envie de baiser ou non avec vous. Une jauge d’énergie et une liasse de billets se révèle à vous lorsque vous tombez en panne d’énergie. Eh oui faire parler une fille pendant des heures finit par lui créer un manque d’énergie, je vous laisse imaginer lorsque vous lui filez un rencard. Il faut donc faire attention à votre jauge d’énergie.
Votre tableau de bord contient plusieurs onglets indispensables: les quêtes, là où vous pouvez réaliser les quêtes et les quêtes quotidiennes qui vous rapporte de l’argent ou divers objets, un téléphone pour que vos conquêtes puissent vous envoyez des messages et des photos coquines en votre absence, un onglet jouer pour vous déplacer sur la carte, un onglet « moi » pour booster vos compétences ou encore voir les objets que vous avez gagné, et enfin la boutique ou vous pouvez acheter des bonus et des objets vous permettant d’avancer plus vite.

Pour les rencards, ça se fait sous forme de mini jeu rappelant certains jeux connu ou notre but est de faire disparaître le plus de bulles possible en un seul tour. Vous pouvez tomber sur des bonus ou de l’aide à obtenir pendant votre partie de mini jeu. A noter aussi que vous débloquez de nombreuses scènes hentai!

Vous l’auriez compris sur Eroges, lorsque l’on drague c’est pas à moitié!

 

Pour jouer à Booty Calls cliquez ici!

 

2 avis on “Booty Calls, devenez un serial baiseur pour récolter le plus de mouille possible!”

  1. Bonjour ! Est ce vraiment un f2p ? Où on est obligé de sortir la cb pour avancer ?
    Sinon j’aime beaucoup ce genre d’articles, continue comme ça 😊

    1. Bonjour tout d’abord merci nous nous efforçons de faire au mieux les articles! C’est bien un F2P , vous pouvez toujours payer pour avancer mais rien ne vous y oblige! Vous pouvez jouer gratuitement 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *