Le ecchi du mercredi #4

L’ecchi du mercredi numéro 4 vous offre aujourd’hui une découverte culinaire et érotique à la fois: Food wars!

 

Food wars!, tout d’abord parut en manga en pré publié dans le magazine Weekly Shonen jump de l’éditeur Shueisha en 2012.Il fût écrit par Yuto Tsukuda et dessiné par Shun Saeki. La version Française quant à elle sera publiée par Tonkam en 2014. Tonkam n’est pas à ses débuts puisqu’il est l’éditeur de Cat’s Eye par exemple ou encore Code geass, Dna², Gakuen heaven en Boy’s love ou le très célèbre Gantz.

Affiche de Foods wars!

 

En avril 2015 la saison 1 de la série animée adaptée et produite par le studio J.C Staff commence à être diffusée sur une chaîne Japonaise : MBS. Elle y sera diffusée jusqu’en septembre. La saison 2 viendra rapidement en juillet 2016 puis enfin une saison 3 diffusée en Octobre 2017. En france en revanche on aura droit à la saison un et deux en simulcast sur Anime Digital Network et en VOSTFR sur la chaîne de télévision J-one. La saison 3 quant à elle sera diffusée par le célèbre site Crunchyroll. L’anime sortira en coffret DVD chez Kazé peu après. Quant à Netflix il diffusera la saison 1 en 2018 sur sa chaîne.

Des plats qui donnent des orgasmes?

Eh bien c’est possible. Je n’avais encore jamais vus ce genre de chose dans un anime mais je pense que maintenant plus rien ne m’étonnera. Food wars!, dès le premier épisode nous fait découvrir qu’avoir un réel orgasme en mangeant de la nourriture c’est possible! C’est du moins le pouvoir des plats cuisinés qui sorte de la cuisine du restaurant familial de la famille Yukihara. Dès le début nous assistons au « concours de plats » entre Sôma et son père Joîchîro. La jeune goûteuse de plat a bien du mal à choisir puis soudainement du plaisir s’immisce en elle en gouttant le plat du père de Sôma. Son choix va à celui-ci sans hésitations. Sôma décide ensuite pour se remettre de sa défaite de faire gouter son plus mauvais plat à la jeune fille innocente. Il la force à manger du calamar grillé au beurre de cacahuètes. La jeune fille mâche et avale et la tout une série d’images métaphoriques lie la nourriture à l’érotisme et met en scène le calamar comme un monstre tentaculaire maintenant la jeune fille pour lui prendre sa pureté. Il faut dire que cet anime fait énormément de références hentai et de scènes ecchi, des seins ballottant vous en voulez en voilà!

Sôma qui rêve de dépasser son père et de devenir le plus grand cuisinier va être contraint de fermer le restaurant familial après s’être tant battu pour le garder sous les obligations de son père. Ce dernier lui fait la surprise de l’envoyer dans une école de cuisine. Lui qui pensait arriver dans un endroit dépourvut de talent et d’intérêt  va devoir faire face à une école bien réputée: L’académie Tootsuki. Une élève qui entraîne les meilleurs parmi les meilleurs. D’ailleurs son taux de réussite aux examens est de seulement de 10%…

 

Le premier épisode légal offert par Kazé
Site internet : Kazé

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *