Aelyx et Succubae, un couple qui possède l’amour des gros seins!

Aujourd’hui j’ai une belle surprise pour vous. A force de rechercher beaucoup d’artistes indépendants HentaiFR est tombé sur un jeune couple d’otakus qui ont mit leur passion en commun pour en faire leur travail quotidien. Je vous présente Aelyx et sa charmante femme Succubae. Ils ont acceptés de nous offrir une interview unique pour HentaiFR. Un couple visiblement passionné des seins vu leurs oeuvres qui sont merveilleuses. Je vous laisse découvrir leur talents. Si vous voulez les soutenir n’hésitez pas à aller sur : Deviantart Patreon .

 

1) Bonjour Succubae et Aelyx bienvenue sur le site de Hentaifr! Pouvez-vous vous présenter?

Aelyx: Bonjour! Je suis aelyx

Succubae: Salut, je suis Succubae, épouse d’Aelyx.

2) Quand et comment as-tu connu le monde du hentai ou de l’ecchi?

Aelyx: Ma femme (Succubae) et moi étions au boulot et nous avions parlé de le faire pendant un moment avant de décider de l’essayer. Nous aimons tous les deux les animes et certains hentai, il n’était donc pas difficile de se familiariser avec le style de dessin.

Succubae: En grandissant avec Internet, vous êtes souvent soumis à beaucoup de choses. Y compris au hentai ou ecchi. Je dirais que je suis plus que familiarisée avec le sujet maintenant et j’étais enthousiaste et fière de me plonger dans ce domaine de travail particulier.

3) Vous souvenez-vous de votre premier manga ou anime hentai?

Aelyx: J’ai grandi en regardant Robotech (macross), Ranma 1/2, Neon Genesis Evangelion parmi beaucoup d’autres. En fait, je n’avais regardé aucun film hentai avant il y a environ deux ans … Mais j’avais lu du manga hentai ici et là.

Succubae: Comme Aelyx, j’ai aussi grandi en regardant des animes. Cependant, je ne crois pas pouvoir me rappeler le nom du premier hentai que j’ai vu. J’aime mieux les mangas personnellement, et j’apprécie ceux qui offrent une histoire imprévisible.

4) Depuis combien de temps dessinez-vous? Depuis combien de temps travaillez-vous ensemble?

Aelyx: J’ai dessiné aussi longtemps que je me souvienne. J’ai quelques autres projets artistiques et projets en dehors de « Aelyx ». Succubae et moi avons travaillé ensemble depuis notre première rencontre, mais la première année de « Aelyx », j’ai travaillé seul. C’était un peu dur et finalement je devais m’arrêter. Mais un an plus tard, nous avons recommencé en tant que projet commun et ça a été tellement mieux.

Succubae: Je dessine depuis mon enfance. Ma mère voulait être artiste mais devait occuper un poste de mère célibataire. Je pense que cela m’a inspiré à trouver du travail qui me passionne. Aelyx et moi sommes un couple chanceux, nous sommes en mesure de créer de nombreuses choses ensemble depuis notre première rencontre il y a quelques années.

5) Y a-t-il beaucoup de différences entre travailler seul et en couple? Quels avantages cela vous apporte?

Aelyx: Elle (Succubae) a beaucoup de compétences en affaires et en logistique. Honnêtement, j’en ai besoin, je suis horrible avec la gestion du temps et elle aide vraiment tout à bien se dérouler. Je ne peux pas vraiment penser à des inconvénients, sûrement aux autres artistes, il y en aurait beaucoup.

Succubae: J’ai la chance d’avoir un partenaire qui est prêt à travailler avec moi. Travailler seul peut parfois être intimidant, vous êtes seul, vous devez tout comprendre vous-même. D’une manière ça peut être bénéfique pour ceux qui travaillent seuls. Je préfère faire partie du flux de travail d’Aelyx au lieu de rester les bras croisés. Je pense que nous avons beaucoup plus travaillé ensemble. Pour moi, cela m’a donné beaucoup de confiance dans mes capacités, non seulement en tant qu’artiste mais aussi en tant que manager. Dans ce domaine particulier, si vous n’êtes pas ouvert sur votre travail, cela peut créer une dissonance dans une relation.

6) Quel format préférez-vous utiliser? Pourquoi?

Aelyx: J’utilise un iPad Pro, Apple Pencil et l’application de peinture Procreate. Je préfère cette configuration car elle offre tout ce dont j’ai besoin de Photoshop ou de Paint Tool Sai. Le plus grand avantage est de pouvoir dessiner quand je veux sans aucun câble ni configuration. Cette configuration fournit le meilleur workflow possible pour moi personnellement.

Succubae: J’ai toujours été plus à l’aise avec une tablette ou un stylo. J’ai travaillé sur un iPad sans stylet, mais j’ai pu acheter un Wacom Cintiq 13HD l’année dernière et j’ai été étonné de constater à quel point la qualité de mon travail a augmenté presque instantanément. J’ai essayé Paint Tool Sai et maintenant je travaille sur ClipStudio Paint avec le même écran à stylet.

7) Quel est votre plus grand rêve?

Aelyx: Eh bien, pour « Aelyx », je pense que ce serait cool de développer une sorte de jeu de création / habillage de personnages, basé sur le genre d’art fétiche que nous fabriquons.
Pour moi, en dehors des œuvres d’art fétichistes, je veux concevoir un jeu de réalité virtuelle.

Succubae: J’aimerais voir Aelyx et moi-même trouver un projet solide qui pourrait nous fournir un moyen de subvenir à nos besoins. Dans ce domaine, il s’agirait probablement de Patreon, de collaborations ou d’un jeu soigné dans le domaine du hentai / ecchi.

8) Une petite anecdote amusante pour nous parler du hentai dans votre vie?

Aelyx: Dans cette ligne de travail, vous trouvez beaucoup de choses bizarres. Certaines personnes sont dans des choses que je n’aurais jamais imaginées. Au début, il était facile de se moquer de ce genre de choses, mais honnêtement, la communauté est tellement enthousiaste et avec le temps, vous arrêtez d’être aussi surpris. Je pense que je respecte plus les intérêts des gens maintenant.

Succubae: Quand vous travaillez dans le domaine du hentai, vous voyez certainement des choses folles que la plupart des gens ne connaissent même pas. J’apprécie être soumise à toutes sortes de choses, cela me fait rester ouvert d’esprit. Même si quelque chose n’est pas votre tasse de thé, c’est cool de travailler et d’interagir avec tant de personnes différentes.

9) Que pensez-vous de HentaiFR et de ses initiatives pour aider à découvrir des artistes du monde entier afin de promouvoir la culture Hentai / ecchi en France?

Aelyx: Je pense que c’est fantastique. Honnêtement, je n’aurais jamais pensé que quiconque voudrait nous interviewer, alors c’est un signe pour moi que plus de gens que je ne l’avais imaginé auparavant sont très ouverts à l’art du hentai et du fétichisme. Je pense que c’est un travail incroyable que vous faites!

Succubae: J’aime la diversité. Pendant longtemps, le Japon a été le lieu de naissance le plus important de toutes les choses hentai / ecchi. J’adorerais voir cela se développer afin que le hentai soit plus largement accepté. J’apprécie énormément que vous ayez pris le temps de nous interviewer, c’est une première pour moi.

10) Que voudriez-vous dire aux artistes hentai / ecchi qui n’osent pas commencer?

Aelyx: Allez-y. Restez anonyme si vous en avez besoin. Et surtout, ne vous impliquez pas avec des gens méchants. Ne vous inquiétez pas pour eux, n’écrivez pas de longues revues à leur sujet, ne leur prêtez pas attention. Quand quelqu’un dit quelque chose de grossier à propos de mon art ou des gens qui l’aiment, je les bloque et les oublie. C’est le meilleur moyen de rester sain d’esprit et de protéger vos abonnés et les personnes qui vous soutiennent. Et vous ne regarderez jamais en arrière et vous direz « Oh mon Dieu, je voudrais ne pas avoir bloqué cette personne, les commentaires amusant me manquent vraiment » haha

Succubae: Tout d’abord, vous n’avez pas besoin du meilleur équipement pour commencer, commencez simplement avec ce que vous avez et travaillez sur cette tablette incroyable dont vous avez toujours rêvé. De plus, en tant que fille dans la scène érotique, j’ai fait face à une tonne de commentaires inappropriés, de messages, etc. Il peut être extrêmement décourageant pour un artiste qui vient de se lancer dans l’art. Pour toutes les femmes qui font face aux mêmes problèmes, n’abandonnez pas, ignorez les personnes qui ne sont pas là pour vous prendre au sérieux. Pour les hommes, soyez attentifs car tout le monde essaie de gagner sa vie sur le terrain.

 

 

Clik here for interview in english version. »

1) Hello Succubae and Aelyx welcome to the Hentaifr website! Can you introduce yourself?

Aelyx: Hello! I am Aelyx.

Succubae: Hi there, I’m Succubae, wife of Aelyx.

2) When and how did you know the world of hentai or ecchi?

Aelyx: My wife (Succubae) and I were working day jobs and had talked about doing it for a while before we decided to actually give it a try. We both like anime and some hentai so it wasn’t difficult to become comfortable with the work style.

Succubae: Growing up with the internet, you are often subject to many things. Including but not limited to hentai or ecchi. I would say I’m more than comfortable with the subject matter now and I was excited and proud to delve into this particular field of work.

3) Do you remember your first manga or anime hentai view?

Aelyx: I grew up watching Robotech (macross), Ranma 1/2, Neon Genesis Evangelion among many many others. I actually had not watched any hentai films until about two years ago… but I had read some hentai manga here and there.

Succubae: Like Aelyx, I too grew up watching anime. However, I don’t believe I can recall the name of the first hentai bit I came across. I enjoy manga more personally, and I appreciate the ones that offer an unpredictable story.

4) How long have you been drawing? How long have you been working together?

Aelyx: I’ve been drawing for as long as I can remember. I have a few other art projects and gigs outside of “Aelyx”. Succubae and I have done work together since we first met, but the first year of “Aelyx” I worked alone. It was a little hard and eventually I had to stop. But a year later we started up again as a joint project and it’s been so much better that way.

Succubae: I’ve definitely been drawing since I was a small child. My mother wanted to be an artist but had to hold down a job to provide as a single mom. I think that inspired me to find work doing something I’m actually passionate about. Aelyx and I are a fortunate couple, we’re able to create many great things together since first meeting some years ago.

5) Are there a lot of differences between working alone and in pairs? What advantages does it bring you?

Aelyx: She (Succubae) has a lot of skill when it comes to business and logistics that come with it. She basically runs everything and in some ways acts as my boss haha Honestly I need it though, I am terrible with time management and she really helps everything to run smoothly. I can’t really think of any disadvantages, surely to other artists there would be many.

Succubae: I am lucky to have a partner that is willing to work alongside me. Working alone can sometimes be daunting, you’re alone, you have to figure everything out yourself. In a way that can be good for those who thrive working by themselves. I would rather be a part of Aelyx’s workflow instead of sit idly by. I think we get a lot more done working together. For myself, it has granted me tons of confidence in my abilities not only as an artist but as a manager type. In this particular field, if you aren’t open about your work it can create dissonance in a relationship.

6) Which format do you prefer to use? Why?

Aelyx: I use an iPad Pro, Apple Pencil, and the painting app Procreate. I prefer this set up because it offers everything I would require from Photoshop, or Paint Tool Sai. The biggest advantage is being able to draw whenever I want without any cables or setting up to do. This set up provides the best possible workflow for me personally.

Succubae: I have always been more comfortable with a tablet or pen display. I worked on an iPad without a stylus for a spell but was able to purchase a Wacom Cintiq 13HD last year and I was amazed at how much the quality of my work increased almost instantly. I tried Paint Tool Sai and now I’m working on ClipStudio Paint with the same pen display.

7) What is your biggest dream?

Aelyx: Well, for “Aelyx” I guess it would be cool to develop a sort of character creator/dress-up game, built on the kind of fetish art we make.
For myself outside of fetish artwork, I want to design a VR game.

Succubae: I would like to see Aelyx and myself find a solid project that could provide a substantial means of living for us. In this field it would probably be something in the way of Patreon, collaborations or perhaps a neat game in the hentai/ecchi field.

8) A funny little anecdote to tell us about the hentai in your life?

Aelyx: In this line of work you find a lot of bizarre stuff. Some people are into things I would have never imagined. At first it was easy to poke fun at those kinds of things but honestly the community is so overwhelming supportive and over time you stop being surprised as much. I think I respect people’s interests more now.

Succubae: Working in the hentai field you definitely see some crazy stuff most people doesn’t even know exists. I appreciate being subject to all sorts of things, it makes me remain open minded. Even if something isn’t you’re cup of tea, its cool to work and interact with so many different people.

9) What do you think about HentaiFR and its initiatives to help discover artists from around the world to promote Hentai / ecchi culture in France?

Aelyx: I think it’s fantastic. Honestly I never thought anyone would want to interview us, so it’s a sign to me that more people than I had previously imagined are very open to hentai and fetish art. I think it’s amazing work you’re doing!

Succubae: I love the diversity. For so long Japan has been the most prominent birthplace of all things hentai/ecchi. I’d love to see this develop so hentai is more widely accepted. I greatly appreciate you taking the time to reach out to both of us, this is definitely a first for me.

10) What would you like to say to hentai / ecchi artists who do not dare to get started?

Aelyx: Just go for it. Stay anonymous if you need to. And above all else, don’t get involved with mean people. Don’t worry about them, don’t write lengthy journals about them, don’t give them attention. When someone says something rude about my art or the people who like it, I just block them and forget about them. It’s the best way to stay sane and protect your followers and the people who support you. And you’ll never look back and say “Oh man I wish I hadn’t blocked that person, I really miss their fun commentary” haha

Succubae: First off, you don’t need the top equipment to get started, just start with what you have and work up to that amazing tablet you’ve always dreamed of. Also, as a girl who’s into the erotic scene I’ve faced a ton of inappropriate comments, messages, etc. It can be extremely disheartening as an artist who’s just here to create art. For any females out there who face the same issues, don’t give up, ignore the people who aren’t there to take you seriously. For the males out there, please be considerate of everyone else just trying to make a living in the field.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’accès à ce site hentai est interdit aux mineurs !
Je suis averti que ce site comporte des vidéos, des images et des documents à caractères sexuels pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes.
Je visite ce site de mon plein gré et renonce à toute poursuite judiciaire contre ses auteurs.
En cliquant sur "J'accepte", je certifie avoir l'age légal de la majorité dans mon pays et accepte l'utilisation de cookies
afin de me proposer une navigation optimale ainsi que des services et offres adaptes. Sinon merci de quitter le site en cliquant sur "Je refuse".